Cyberfiltre

Protégez votre mobile contre les cyberattaques !

Le service Cyberfiltre peut être associé à votre offre mobile pour protéger vos données

L'option Cyberfiltre permet, à partir de votre smartphone connecté à un réseau mobile autorisé par votre opérateur, de protéger votre navigation sur internet en vous alertant si vous tentez d’accéder à un site réputé malveillant par Orange et ceci sans rien avoir à installer sur votre téléphone mobile. 

De plus vous disposez d’un tableau de bord vous permettant de consulter votre exposition aux risques internet.

 

        Cyberfiltre                    Cyberfiltre avancé      
Détection de pages internet malveillantes sur le réseau mobile
Détection de pages internet malveillantes sur le réseau WiFi
Détection des applications et fichiers malveillants via l’antivirus*
Application de sécurité : antivirus *, test de site web, test d’adresse mail
Personnalisation des contenus indésirables
Tableau de bord

(*) sous réserve de compatibilité avec le systéme d'exploitation

2
,00 € HT

Pour bénéficier du service Cyberfiltre, souscrivez en ligne dans la boutique pro ou contactez votre conseiller Orange.

Ce service sera activé automatiquement dans le réseau ; il ne requiert aucune installation  sur votre téléphone mobile.

Le service Cyberfiltre permet de protéger votre navigation internet sur le réseau mobile en vous alertant si vous tentez d’accéder à un site réputé malveillant par Orange et ceci sans rien avoir à installer sur votre téléphone mobile.

Pourquoi protéger votre mobile ?
Votre smartphone est un outil indispensable pour votre activité professionnelle. Il  est d’autant plus important de le protéger contre les cyber-menaces et les risques de vol.

  • Les mobiles subissent de plus en plus d’attaques

  • Ransomwares (logiciels malveillants qui bloquent votre mobile)

  • Page malveillante : 1 page sur 10 visitées, en augmentation de +60% en 2019

  • 42% des entreprises de moins de 50 salariés ont subi une attaque ou tentative d’attaque

  • 2 attaques sur 3 visent à exfiltrer des données du mobile